Visserie standard

Les vis se desserrent « naturellement » sous l’effet de différentes contraintes : les fortes charges axiales, les vibrations, les chocs et les variations de températures.
Pour toutes ces raisons, il est conseillé de sécuriser les assemblages filetés en procédant au freinage des filetages.
Le freinage des vis peut être assuré de 2 façons :
– Par le collage des éléments filetés entre eux grâce à une colle micro-encapsulée qui s’active lors du vissage. On obtient un freinage du filetage dit « standard » dans l’automobile qui remplace le collage par frein-filet liquide.
– Par l’augmentation des frottements dans l’assemblage généré par un cordon élastique de polyamide déposé sur les filets. Le freinage polyamide (ou nylon) est moins efficace qu’un collage mais permet de repositionner plusieurs fois la vis.
La fonction étanchéité peut également être intégrée à la visserie par pré-enduction. Les vis sont alors pré-enduites d’une résine d’étanchéité pour remplacer un joint plat ou torique sous la tête de vis, ou éliminer les suintements au niveau des taraudages d’une fonderie poreuse.
Le grippage des vis trouve également sa solution dans la pré-enduction.
Le filetage est alors pré-enduit avec un anti-grippant destiné à favoriser le montage et le démontage des assemblages, en particulier dans les contextes de fortes charges et de hautes températures.

Vis avec une fonction freinage

Vis avec une fonction freinage

Vis avec une fonction étanchéité

Vis avec une fonction freinage